Qui suis-je ?

Née à Bastogne en 1964, j’habite à Ecaussinnes (Hainaut, Belgique) depuis 1989.
A 13 ans, les prouesses d’un professeur d’arts plastiques me fascinent. Je me promets d’être un jour capable de réaliser moi-même un service douze pièces complet.

 

C’est le début de la passion qui me guidera tout au long de ma vie … Je participe à des stages pendant mes vacances scolaires et  j’entame des humanités artistiques qui seront suivies d’un graduat en Arts Plastiques à Saint Luc (Liège). J’étudie l’art du tournage chez Jean Heggen à Liège. Mon travail de fin d’études sera l’occasion d’atteindre l’objectif que je m’étais fixé : le service à dîner et à café est une réussite qui me vaudra les félicitations du jury.

Après mes études, mariée, je m’installe à Ecaussinnes et je me perfectionne pendant deux ans chez Jean-Pierre Wagner, un potier-céramiste de Lillois.

 

Pendant de nombreuses années, je réserverai mes productions à un cercle restreint d’amis. Malgré les nombreuses marques d’estime, ce que je façonne dans mon petit atelier, ce qui sort de mon four à céramique ne me semble pas digne d’être montré au grand public.

 

Passionnément, pendant 10 ans, je perfectionne ma maîtrise des  formes, des émaux, des cuissons. Lorsqu’enfin, j’accepte de montrer au public ce qui sort de mes mains et de mon imagination à l’occasion de « Cité d’Arts » en 1999, je peux lire dans le regard des autres à quel point mon art a mûri.

 

Maintenant, je me passionne tour à tour pour les sculptures réalistes et les réalisations abstraites aux formes étonnantes, voire interpellantes, m'inspirant librement de vélos, étoiles, elfes, personnages, animaux, noix de coco, ... Lampes d'ambiance et pieds de lampes aux couleurs riches et chatoyantes font bon ménage avec des pièces artisanales classiques faites au tour, en plaque, en colombin... (cruches, vases, bougeoirs, boites  à bijoux, ... ). Objets usuels ou pièces uniques, réalisation sur commande ou création libre, là se trouve mon plaisir. 

Travail de la terre par différentes techniques : plaques, moulage, estampage et tournage.
Recherche de formes, où esthétique et utilité sont étroitement liées.

Réalisation d’assemblages pour arriver à de nouvelles compositions. Transformer, composer, repositionner les formes pour aboutir à un nouvel équilibre, à un nouvel objet où fonction et forme ne font qu’un.

Empreinte et incrustation dans la terre. La surface des pièces varie par des contrastes de zones lisses et d’autres empreintes d’incrustations de matières et de traces d’outils.

2008-02-04 Yo.jpg